Pierre-Henri Teitgen

 

Pierre-Henri TeitgenPierre-Henri Teitgen, Alias "Tristan" – "Quintus"

 

Né le 29 mai 1908 à Rennes en Ille-et-Vilaine, il est une des personnes les plus présentes dans la vie politique d'après guerre.

Sa vie en quelques points importants:

  • En 1935, après des études de droit à Nancy il est le plus jeune agrégé de Droit français.
  • Il est mobilisé en 1939, mais il est fait prisonnier peu de temps en juin 1940.
  • Puis, il parvient à s'échapper le 8 août.
  • Dès novembre 1940, il rédige un des premiers journaux de résistance en Zone libre : Liberté. Il parcourt alors toute les régions libres pour trouver des "boîtes aux lettres".
  • En 1941, il est arrêté par la police de Vichy et est interrogé pendant sept heures de suite pour être finalement relâché.
  • A la fin de l'année 1941, il entre au comité de Combat .
  • En juin 1942, il quitte Montpellier pour s'installer dans la clandestinité à Lyon, où il préparera la libération.
  • Il est finalement arrêté, le 6 juin 1944, puis il est interrogé pendant 15 jours par la Gestapo, mais il arrive à garder son identité secrète.
  • Fin juillet il est dirigé vers un convoi pour l'Allemagne mais, mi-août, durant son transfert il réussit à s'échapper.
  • En septembre 1944, il est nommé ministre de l'information. Puis il sera Ministre de la Justice en 1945, ministre des Forces armées en 1947-1948 et obtiendra par la suite de nombreuses autre fonctions politiques.
  • Parallèlement, il poursuit sa carrière de professeur de Droit à Rennes puis à Paris.

Pierre-Henri Teitgen est décédé le 6 avril 1997 à Paris .

Ce grand homme, héros de la résistance aura reçu pour son courage et son dévouement pour la France des récompenses prestigieuses:

• Grand Officier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 27 août 1944
• Grand Croix de l'Ordre National du Mérite
• Croix de Guerre 1939-45 (2 citations)
• Médaille de la Résistance avec rosette 
• Médaille des Evadés