Sten et la libération

Sten et la libération

Le pistolet-mitrailleur Sten MK II est une arme anglaise utilisée en masse par les Britanniques et les Français résistants.

Elle est larguée dans les parachutages de 1943 à 1944, surtout après le débarquement du 6 juin 1944, afin d'armer les maquis et le FFI .

196 500 exemplaires de la Sten furent parachutés en France, ce qui en fait une arme emblématique de la Résistance.

 

 P1230127

Photo d'un pistolet mitrailleur Sten prise au Centre Régional d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de Castelnau le Lez

 

Le Sten MK II est une arme reconnaissable à son chargeur latéral. Elle pèse à vide seulement 2,95kg, soit 1 de moins que les MP40 allemands. Le MK II mesure 76cm de longueur. Les balles partent initialement à 380m/s, la portée pratique est de 50m et sa cadence de tir est de 550 coups/min.

 

Cependant, elle avait 2 principaux défauts. D'une part, elle s'enrayait facilement, d'autre part, si l'arme était chargée, elle pouvait tirer à l'improviste (par exemple si l'arme tombe par terre chargée, le chargeur se vidait alors). Le premier problème a été presque entièrement réparé en le chargeant avec seulement 30 balles et en prescrivant au tireur de tenir le chargeur (contrairement à ce qui est présenté au cinéma), mais le second n'a pas été vraiment résolu.

 

Les largages en parachute étant parfois interceptés, la Milice utilisa aussi le Sten.

×