Les Comités Départementaux de Libération en 1944

Les Comités Départementaux de Libération (CDL) sont créés pour remplacer les autorités nommées par le régime de Vichy sur le modèle du Conseil National de la Résistance et pour assurer la transition entre l'Etat français et la République. La plupart sont créés entre 1943 et 1944.

Ils sont atteints par la répression avant la Libération et peu d'entre eux seront épargnés. Ils sont donc contraints à se réunir rarement, ce qui nuit à leur cohésion.

Les CDL regroupent des hommes et des femmes de tous horizons politiques et dont l'engagement dans la Résistance est incontestable. Ils ont à gérer les rivalités entre les mouvements et les conflits politiques qui ne manquent d'émerger après la Libération, mais aussi l'action résolue du Gouvernement Provisoire de la République française qui souhaite au plus tôt restaurée une administration centralisée, jacobine et mettre fin à leur action.

Jean Bène préside le Comité départemental de l'Hérault.